Zoom sur les origines de l’impuissance masculine

 

Même si le vieillissement est connu comme le premier responsable de l’impuissance chez les hommes, ce mal peut également avoir de nombreuses autres origines. À savoir, la prise de certains médicaments comme le viagra ou le tadalafil, les problèmes psychologiques et quelques maladies.

 

Les médicaments

 

Les médecins et leurs patients oublient souvent de discuter sur les effets secondaires des médicaments, alors que ceux-ci peuvent présenter des dangers pour la santé et le bien-être. C’est le cas de certains comprimés utilisés pour le traitement de l’hypertension artérielle et des troubles cardiaques. Ces derniers nuisent à la décontraction des vaisseaux sanguins et des muscles de l’organe sexuel. Les psychotropes, les antidépresseurs ainsi que les neuroleptiques peuvent avoir les mêmes effets. IL en est de même pour les médicaments qui servent à soigner le cancer de la prostate.

 

En effet, si vous souffrez d’impuissance alors que vous prenez un de ces produits, n’hésitez pas à revenir chez votre médecin et lui demander une nouvelle consultation. Il peut vous recommander des remèdes comme le sildénafil pour vous aider à retrouver une vie sexuelle normale.

 

Les maladies

 

Si certains médicaments affectent l’érection, il y a également des maladies qui peuvent également la bloquer. À titre d’exemple, l’Hypertrophie Bénigne de la Prostate ou HPB qui affaiblit le corps et entraine la fatigue ainsi que l’insomnie, deux causes non négligeables de la baisse de la libido. Le dysfonctionnement des reins provoque également l’impuissance puisqu’il nuit à la bonne circulation du sang et détruit les nerfs. Il y a également des blessures traumatisantes du bas-ventre qui endommagent les artères et favorisent l’impuissance.

 

En effet, si vous remarquez des anomalies concernant vos performances sexuelles, faites une analyse de vos antécédents médicaux et de votre état de santé en général.

 

Les troubles psychologiques

 

L’acte sexuel est en relation étroite avec le cerveau ou, plus précisément, avec l’hypothalamus. C’est la partie basse du cerveau qui a la forme d’un entonnoir. Il est aussi petit qu’un ongle, mais il commande toutes les principales fonctions du corps comme le besoin de se nourrir, la prise ou la perte de poids, la régulation de la température corporelle, le sommeil et la reproduction. De nombreux nerfs passent alors par lui pour réveiller les différentes sensations de souffrance et de jouissance qui accompagnent le désir. L’hypothalamus alimente également l’hypophyse (une autre glande) qui produit les stimulines. Ces dernières, comme leur nom l’indique, commandent les hormones sexuelles.

 

Cela signifie que si vous avez des soucis lors de votre rapport sexuel, vous pouvez avoir des troubles érectiles. À ce moment, l’hypothalamus n’arrive plus à stimuler votre désir.