Test de paternité, un bon moyen pour se fixer sur les liens de filiation

 

De nos jours, recourir à des tests de paternité est très fréquent surtout lorsqu’un problème de contentieux de filiation survient. Mais en quoi consiste ce test ? À quoi peut-il vraiment servir ? Comment procéder à un test de paternité sur Pro Paternité ?

 

Qu’est-ce qu’un test de paternité ?

 

Un test dit de paternité est une sorte d’analyse effectuée sur le plan génétique. Il permet de savoir si deux personnes, un père et son enfant sont de la même filiation biologique. Certains médecins le désignent par un test ADN.

 

La plupart du temps, un test de paternité est demandé lorsqu’il y a litige sur le plan juridique. En effet, cette pratique permet de lever des doutes sur les liens de parenté qui unissent les deux individus.

 

À quoi un test de paternité peut-il servir ?

 

Nombreuses sont les situations qui nécessitent un test ADN. Une d’entre elles est la recherche du père d’un enfant. Effectivement, on rencontre beaucoup d’enfants qui n’ont pas eu la reconnaissance de leur paternel au moment de leur naissance. Un test de paternité peut aider également à prouver d’une manière légale que l’enfant est vraiment du père. Cela est nécessaire lors d’une procédure de divorce. Un autre très fréquent demande aussi un test de paternité : c’est lorsque le père refuse de reconnaître son enfant. Les deux autres situations qui requièrent un test ADN sont : les problèmes de successions et d’immigrations.

 

Comment procéder à un test ADN ?

 

Généralement, on effectue un test de paternité via un prélèvement buccal. En usant d’un coton-tige, on essaie de recueillir de la salive ainsi que des cellules contenues dans la joue intérieure. On rapporte, par la suite, ce qu’on vient de prélever dans un laboratoire, qui procédera à la comparaison des ADN. L’objectif est de voir si les empreintes génétiques des deux individus sont les mêmes.

 

Deux résultats sont possibles : une probabilité d’être le père à 99,9% ou une autre à 0%.