Découvrir le Candida Albicans, responsable de la candidose

Le Candida albicans est une espèce de champignon vivant dans les muqueuses du corps humain. En général, il n’entraîne aucune maladie particulière. Mais en cas de prolifération de ce champignon dans le corps, il provoque une infection appelée candidose.

La candidose est une mycose qui touche essentiellement les muqueuses digestives et gynécologiques. Opportuniste, cette infection ne prolifère que lorsqu’il y a des facteurs favorables.

Quels sont les causes du candida albicans ?

Les causes de cette levure responsable de ladite infection sont multiples. Les plus connus sont :

  • la prise fréquente de médicaments : la prise fréquente d’antibiotiques ou de médicaments oxydants (corticoïdes, pilules …) est susceptible d’affaiblir ou de tuer la flore des muqueuses du corps et de favoriser ainsi le développement du candida.

  • l’alimentation : est également mis en cause une alimentation trop riche en sucre, en colorants ou en agents conservateurs.

  • des problèmes antécédents de santé : le risque de contacter une candidose est aussi accrue chez les diabétiques et les personnes en état permanent de stress.

  • Les sujets fragiles tels que les femmes enceintes et les personnes touchées par l’obésité sont toutes autant concernées.

  • la pollution environnementale : un environnement par des métaux lourds ou produits chimiques est un facteur favorisant la prolifération de la levure.

Quels en sont les symptômes ?

Un taux excessif de candida dans l’organisme provoque plusieurs troubles reconnaissables :

  • Troubles digestives : ces troubles se manifestent par des ballonnements, crampes ou gaz intestinaux, constipation ou diarrhée, etc.

  • Problèmes cutanées : ces problèmes peuvent se traduire par des rougeurs ou du prurit sur certaines parties (aisselles, fesses…).

  • Ils peuvent également se manifester par une mycose des parties génitales, des pieds ou des ongles des doigts.

Autres symptômes : le candida est aussi responsable des états de fatigues chroniques, des problèmes respiratoires, des troubles du sommeil, des migraines, des intolérances alimentaires, etc.

Quels sont les traitements utilisés contre l’infection ?

  • La prise d’antifongiques ou fongicides : dans les cas d’une infection par la candidose, le traitement privilégié est la prescription d’un antifongique local. Ces antifongiques ou fongicides sont disponibles sous formes de capsules, de comprimés ou de suspension buvable. Il en existe en forme injectable. Mais l’usage de celle-ci est réservé aux hôpitaux.
    Plusieurs semaines de traitement seront nécessaires afin d’éviter le risque de récidives.

  • Procédez à une détoxification : cette phase consiste à éliminer tous les facteurs qui engendrent une pollution environnementale.

  • Aussi, est-il primordial de consommer des aliments qui débarrasseront l’organisme du sucre et autres toxines favorisant la multiplication du candida. Il s’agit notamment de l’ail, de la propolis, des huiles essentielles.

  • Adoptez une alimentation équilibrée et saine : prenez soin de limiter la consommation de sucre, colorants ou agents conservateurs. Pour apporter des fibres nécessaires à l’organisme, consommez suffisamment de légumes.
    La prise de probiotiques peut aider dans les cas d’infection intestinale à équilibrer la flore naturelle.

  • Adoptez un mode de vie sain : certains comportements sont à risques et doivent être évités. Il s’agit notamment de préférer les sous-vêtements amples ou d’éviter d’utiliser n’importe quel type de savon pour l’hygiène des muqueuses vaginales (optez plutôt pour un produit au ph neutre).